Accueil
Passer commande
Facebook F.A.Q. Liens Contact  
 
 
Recherchez sur le site

A LIRE: Code de provenance des objets

Tibet & Himalaya

Biographies de Maîtres & leurs amulettesAmulettes Tibétaines Aides à la Méditation Malas Tibétains Encens Antiquité et Divers Objets & armes rituelsMoulins à prières Rudraksha Cristal de roche:
Pendules et bijoux rituels
Dzi & Yeux magiques Shiva Lingam Turquoises Tibétaines Statues Bouddhistes Stupas & Reliquaires Thangkas Ventes au profit de
Sonam Norbu
Textes et articles divers

Thaïlande & Cambodge
Comment commander ?
Collection d'amulettes
Reliques Bouddhistes
Photos de voyages
Divination Tibétaine
 

Page copy protected against web site content infringement by Copyscape 

english version
English version

Son Eminence Chogye Trichen Rinpoché


Son Eminence Chogye Trichen Rinpoché, Ngawang Khyenrab Thupten Gyatso Lekshé
(1919-2007)
Son Eminence était le chef suprême de la branche Tsharpa de la tradition Sakya du Bouddhisme Tibétain.
Il était de son vivant le lama Sakya le plus Vénérable, Son Eminence était un maître tantrique renommé, un médecin reconnu, un remarquable chercheur et un poète éloquent.
Son Eminence incarnait la sagesse, l'esprit et les activités du saint Dharma.

Chogye Trichen Rinpoché a été professeur de la plupart des lamas de haut rang d'aujourd'hui tels que Sa Sainteté le Dalaï Lama (en particulier en lui donnant des enseignements sur Kalachakra), Sa Sainteté Sakya Trizin, Sa Sainteté Dudjom Rinpoché, etc

Chogye Trichen Rinpoché était considéré comme l'autorité définitive sur le Kalachakra,
il était surnommé le "Maître des Maîtres" et le "Roi du Dharma"


Peut-être on peut commencer à comprendre la grandeur de Son Eminence à travers les paroles de Sa Sainteté Sakya Trizin, qui décrit ainsi les grandes réalisations de Son Eminence:

"Nombreux sont ceux qui ont atteint la sagesse découlant de l'étude des Ecritures.
Il y a ceux qui ont atteint la sagesse résultant de la contemplation du Dharma.
Rares sont ceux qui ont acquis une sagesse découlant de la méditation.
Son Eminence Chogye Trichen Rinpoché est l'un de ceux qui a atteint ces trois sagesses.
On devrait se considérer chanceux de le rencontrer ce qui est en soi une grande bénédiction"


En plus du statut de Son Eminence chez les Lamas Tibétains, le roi du Népal Birendra attribué à Son Eminence le titre de "Gorkha Dakshin Babu", un hommage qui n'avait avant jamais été attribué à un moine Bouddhiste au Népal


Né en 1920 dans la province de Tsang au Tibet central dans la famille Kushang il fut reconnu comme le 18ème Chogye Rinpoché du monastère de Nalendra par le 13ème Dalaï-Lama.
À l'âge de onze ans, il a reçu les vœux de novice et a été officiellement intronisé à Nalendra. Durant ces premières années, il a étudié intensivement toutes les liturgies de base et les rituels du monastère de Nalendra. Ses deux Lama-racines ont été le 4ème Zimwog Tulku Ngawang Tenzin Norbu Thrinley Palzangpo (le second principal lama incarné de Nalendra),
et Dampa Rinpoché Shenphen Nyingpo de Ngor Ewam.

De ces deux grands Maîtres Chogye Rinpoché reçut tous les enseignements majeurs et mineurs de l'école Sakya telles que les traditions des deux Lamdré, les Quatre Tantra, les treize Dharma d'or, Kalachakra, etc

Après le soulèvement de Lhassa en face de l'invasion chinoise en 1959, Chogye Trichen Rinpoché a quitté le Tibet pour se réfugier a Lo Monthang. Bien que gouverné comme une principauté du Tibet, Lo Monthang (Mustang) fait partie du Népal.

Chogye Trichen Rinpoché étant l'oncle de l'actuel roi, a trouvé un refuge au Mustang et y est demeuré pendant un certain temps, donnant des enseignements et en effectuant de nombreuses cérémonies dans divers monastères.


Plus tard, Chogye Trichen Rinpoché partit pour l'Inde et a vécu plusieurs années à Dharamsala. C'est là que Rinpoché a rencontré Thomas Merton en Novembre 1968.

En 1963, lors d'un pèlerinage, Rinpoché a visité le lieu de naissance du Bouddha à Lumbini,
au Népal. Se sentant un lien très spécial pour ce lieu saint, lui et le roi du Mustang firent vœu de construire un monastère, ce qui fut fait 12 ans plus tard avec la bienveillante authorisation du roi du Népal.


A la fin de sa vie Chogye Trichen Rinpoché avait deux autres monastères dans la vallée de Katmandou. Le premier est un monastère situé près du Stupa de Bodnath et le second est un centre de retraite à Parphing dans la partie sud-ouest de la vallée. Il avait aussi ouvert des centres du Dharma à Hong Kong, Taïwan, en Australie et Nouvelle Zélande.
On dit de lui qu'il ne dormait qu'une heure par jour, le soir, en position du lotus.

 


La crémation de Son Eminence Chogye Trichen Rinpoché a eu lieu le 3 mars 2007


Pour voir les amulettes de Son Eminence Chogye Trichen Rinpoché

 
 
Top of page