Accueil
Passer commande
Facebook F.A.Q. Liens Contact  
 
 
Recherchez sur le site

A LIRE: Code de provenance des objets

Tibet & Himalaya

Biographies de Maîtres & leurs amulettesAmulettes Tibétaines Aides à la Méditation Malas Tibétains Encens Antiquité et Divers Objets & armes rituelsMoulins à prières Rudraksha Cristal de roche:
Pendules et bijoux rituels
Dzi & Yeux magiques Shiva Lingam Turquoises Tibétaines Statues Bouddhistes Stupas & Reliquaires Thangkas Ventes au profit de
Sonam Norbu
Textes et articles divers

Thaïlande & Cambodge
Comment commander ?
Collection d'amulettes
Reliques Bouddhistes
Photos de voyages
Divination Tibétaine
 

Page copy protected against web site content infringement by Copyscape 

english version
English version

La tradition Bönpo

"Le Bön est la plus ancienne tradition spirituelle du Tibet et, comme source de la culture tibétaine. Il a joué un rôle significatif en façonnant l'identité unique du Tibet.
Aussi ai-je souvent souligné l'importance de préserver cette tradition."

Sa Sainteté le Dalaï Lama


Pour voir directement les amulettes Bönpo cliquez ici

Qu'est ce que le Bön?

Même si il est décrit dans de nombreux ouvrage comme "un ensemble de pratiques Chamaniques", le Yungdrung Bön (ou Bön éternel) tel qu'il est pratiqué depuis le 11ème siècle est en fait une forme de Bouddhisme Tantrique, mais dont les enseignements et pratiques ne proviennent pas du Bouddha Sakyamouni (le Bouddha historique qui a vécu il y a environ 2500 ans et qui est à la base des différents courants du Bouddhisme)
mais des enseignements d'un autre Eveillé nommé Tonpa Shenrab Miwoché qui aurai vécu il y a 18.000 ans.
En tout les cas les enseignements de la Grande Perfection Dzogchen et de Chöd sont communs aux deux traditions et les pratiques spirituelles tant du Bouddhisme Tantrique que du Yungdrung Bön sont très proches.
De même les déités du Panthéon Bouddhiste Tantrique et Bönpo sont parfois tellement similaire qu'il est parfois difficile de dire si telle déité est Bouddhiste ou Bön.

yongzin rinpoché
Son Eminence Löpon Tenzin Namdak Rinpoché (né en 1926)
Décrit par Sa Sainteté le Dalaï Lama comme le "Refuge suprême de la tradition Bön"

Une très bonne biographie du Löpon Tenzin Namdak est disponible en francais sur le site de l'association Yungdrung Bön et ne disposant pas d'informations supplémentaire je n'ai pas vu l'interêt de la recopier ici malgré l'accord donné par un responsable de cette association.

sa sainteté menri trizin
Sa Sainteté Lungtog Tenpei Nyima, 33 ème Menri Trizin (né en 1929)

La biographie complète de Sa Sainteté Menri Trizin est également disponible
sur le site de l'association Yungdrung Bön

La congrégation de Shenten Dargye Ling dispense en France un enseignement de qualité dans de bonnes conditions et je vous encourage à les contacter si vous désirez en savoir plus sur la tradition du Bön éternel. Ayant eu la chance de participer a des enseignements dans ce centre, je peut témoigner de la qualité tant de l'accueil que du sérieux des enseignements.

danse sécrée bön
Sa Sainteté durant une démonstration de danse sacrée Bön
Combien d'hommes de plus de 80 ans seraient capable d'en faire autant?


Sa Sainteté le Dalaï Lama en compagnie de Sa Sainteté Menri Trizin
lors d'une visite du monastère de Menri (Inde)


La tradition Bön, source de la culture tibétaine


Le 80ème anniversaire du Très Vénérable Yongzin Rinpoché (2007)


Sa Sainteté Menri Tridzin en juin 2011


Petit reportage sur le monastère de Menri (Inde)

bon po precious pill
La tradition Bön dispose également d'un institut de médecine dit "School of Four Medical Science of Early Tradition" et produit aussi des pilules précieuses.
Ici une pilules précieuse Rinchen Tsoe-Thal So-Nga

Les déités de la tradition Bön

La tradition Bönpo possède son propre panthéon de déités qui lui sont spécifique,
en voici quelques unes avec pour chacune une image et une courte présentation

thonpa shérab
Tonpa Shérab (aussi nommé Shenrab Miwo)
Fondateur de la tradition Bönpo


La légende raconte que Tonpa Shenrab descendit il y a 18 000 ans du ciel sidpa yesang sous la forme d’un oiseau au plumage multicolore et s’incarna dans un prince né dans le palais Barpo Sogye au sud du mont Yungdrung Gutseg. Marié jeune et père de famille, Tonpa Shenrab renonça au monde à 31 ans pour vivre dans l’austérité et enseigner la doctrine.
Durant la majeure partie de sa vie, ses efforts pour propager le Bön furent entravés par un démon (Khyabpa Lagring), qu’il finit cependant par convertir.

C'est en poursuivant ce démon pour récupérer des chevaux volés que Tonpa Shenrab arriva au Tibet (où ce fut sa seule visite!). Il y laissa des instructions rituelles, mais jugea que le pays n’était pas encore prêt à recevoir les enseignements du Bön. Avant de partir, il prophétisa qu'ils apparaîtraient lorsque le Tibet serait mûr. Il mourut à 82 ans.

tapiritsa
Tapihritsa

Tapihritsa était un jeune homme originaire d'une famille de nomades
du pays de Zhang Zhung qui vécut entre le 7 et 8ème siècle de notre ère.
Il fut le disciple de Dawa Gyaltsen et après 9 ans de pratiques dans un ermitage du
Mont Kailash il atteint l'Eveil et sa manifestation le "corps d'arc en ciel"
Il est considéré comme un Yidam dans la tradition Bön et le père de la tradition Dzogchen

shenla okhar
Shenla Okhar

Le Dieu de la pure lumière blanche transcendante, l'une des déité principales du Bön,
ayant crée le monde avec l'aide de ses 8 frères.
Ce Dieu est plus ou moins équivalent au Chenrézig du Bouddhisme Tantrique

shérab chamma
Shérab Chamma (Thukdje Chamma)

"La grande mère compatissante", mère de tout les Bouddha
Cette déité est plus ou moins équivalente à la Dölma/Tara du Bouddhisme Tantrique
Cette même déité a été révérée et confondue avec Isis et Aphrodite à l'époque Gréco-romaine!

drenpa namkha
Drenpa Namkha

Ce Maître Bönpo réalisé du 8ème siècle serai d'après la tradition Bön le père de Gourou Rinpoché (le "second Bouddha" qui a apporté au Tibet les enseignements du Bouddhisme tantrique!) et est considéré comme la principale déité de longue vie de la tradition Bön

tséwang rigzin
Tséwang Rigzin

Maitre réalisé et fils de Drenpa Namkha
(et donc frère de Gourou Rinpoché d'après les textes Bön !)
Ce Siddha Bönpo est considéré comme une déité de longue vie

sangchok gyalpo
Sangchok Gyalpo

Roi des Yidam et déité centrale du Tantra-mère (Tib : Ma Gyu) ,
représenté en union avec sa parèdre Kyema Odtso

sidpa gyalmo
Sidpa Gyalmo

Déité protectrice principale de la tradition Bön
Protège les humains du mal et est invoquées lors d'exorcismes.
Cette déité est à la fois un Yidam et un protecteur

yéshé walmo
Yéshé Walmo

Déité protectrice des textes et objets rituels de la tradition Bön,
aspect de sagesse de Sidpa Gyalmo
Cette déité est souvent priée par les perosnnes ayant besoin d'aide
dans divers domaines de la vie courante et aussi par les étudiants
Elle est plus ou moins l'équivalent du Djampéyang de la tradition Bouddhiste Tantrique

dakini du toumo
Thugdje Khundul

Dakini de la version Bön de la pratique de Toumo (yoga de la chaleur interne)

gyuma chenmo
Gyuma Chenmo

Dakini des rêves dans la tradition Bön
A noter qu'il existe chez les Bönpo comme chez les Bouddhistes une tradition dite du
"yoga du rêve" et que chaque état (endormissement, réveil, rêves...)
est représenté par une dakini spécifique!

tagla membar
Tagla Membar Le Dieu-Tigre enflammé

Protecteur du Bön durant les temps de persécution, cette déité est en temps normal un Yidam
et est l'aspect courroucé d'un disciple direct de Thonpa Shérab
Il existe 3 aspects de cette déité, blanc, noir et rouge (le rouge est le plus commun)

Dans les légendes populaires on dit que Tagla Membar surveille les régions isolées et attrape les voyageurs perdus. Une grotte sur le Mont Kailash lui est dédié et encore de nos jours des Lama Bön s'y rendent pour y effectuer la pratique de ce protecteur.

Visite au monastère Bön de Triten Norbutse (Népal)

Lors de notre voyage de novembre 2011 nous nous sommes rendu au monastère Bönpo de Triten Norbutsé. Ca a été assez compliqué car bien qu'il ne soit pas très loin du Stupa de Swayambunath, sur place PERSONNE ne connaissait ce monastère...en fait les Népalais l'appellent Rato Gompa (Trad: le monastère rouge).

route népalaise
Au bout d'une bonne demi heure de discussions animées avec divers taxi nous regardant avec de grands yeux quand nous demandions à aller à "Triten norbutsé monastery" l'un d'entre eux semble savoir de quoi nous parlons et accepte de nous conduire, après nous avoir demandé environ 10 fois le prix que payerai des Népalais, il nous promène dans tout un tas de petites routes et finit par nous abandonner "car la route est trop glissante"
En effet la "route" est composée à presque 100% de boue, sur 20 à 30cm de profondeur...Nous finirons la route à pieds et aurons la chance de tomber sur une gentille Népalaise dont le père travaille comme cuisinier au monastère et qui nous y a conduit, elle était très surprise de nous trouver à pieds a l'endroit où nous étions et se demandait bien ce que nous voulions.

entrée de triten norbutsé
Enfin nous voila devant l'entrée de Triten Norbutsé monastery
Le batiment blanc en haut à droite est l'institut de médecine Bönpo
"School of four médical science of ancient tradition"

la vue de triten norbutse
Arrivé en haut des marches (nombreuses...) voici la vue qui s'offre au regard,
avec sur la colline en face le Stupa de Swayanbunath

temple bonpo
temple bönpo
L'intérieur du Temple

mandala de 'univers
A l'entrée du Temple on découvre cette peinture qui représente (je pense)
un Mandala de 'univers selon la tradition Bön

roue de la vie bön
On découvre également une "roue des existences" Bönpo

diagramme bon
D'après un ami ayant vu de tels diagrammes au Bouthan, ce serai un diagramme protecteur
et il serai possible de l'imprimer et de le garder sur soi

moulin a prières
Un moulin à prières Bönpo!

boutique triten norbutsé
Votre webmaster avec un moine de Triten Norbutsé,
en train de choisir des amulettes dans la "boutique des Lama"


Pour voir les amulettes et objets Bönpo cliquez ici


 
 
Top of page