Accueil
Passer commande
Facebook F.A.Q. Liens Contact  
 
 
Recherchez sur le site

A LIRE: Code de provenance des objets

Tibet & Himalaya

Biographies de Maîtres & leurs amulettesAmulettes Tibétaines Aides à la Méditation Malas Tibétains Encens Antiquité et Divers Objets & armes rituelsMoulins à prières Rudraksha Cristal de roche:
Pendules et bijoux rituels
Dzi & Yeux magiques Shiva Lingam Turquoises Tibétaines Statues Bouddhistes Stupas & Reliquaires Thangkas Ventes au profit de
Sonam Norbu
Textes et articles divers

Thaïlande & Cambodge
Comment commander ?
Collection d'amulettes
Reliques Bouddhistes
Photos de voyages
Divination Tibétaine
 

Page copy protected against web site content infringement by Copyscape 

english version
English version

Le rituel d'exorcisme Suat Panyak


Pour voir directement l'huile Nam Man Suat Panyak cliquez ici


Le rituel consistant à réciter le Sutra Atanatiya (en Thai : Suat Panyak)
pour un exorcisme est l'unique cas de rite Bouddhiste ancien et "orthodoxe"
destiné à chasser un esprit du corps d'une personne (ou d'un lieu)

C'est un rite très ancien et ayant des aspects assez surprenant.
La suite de cette page est le fruit de la compilation de plusieurs textes s'y rapportant.

Le Bouddha Sakyamouni aurait déclaré :

"Bikkhus, apprenez le rituel protecteur Atanatiya, devenez Maîtres de ce rituel, ne l'oubliez jamais. Ce rituel, Bikkhus est destiné au bien être, à la sauvegarde, pour libérer du mal et offrir des conditions de vie confortable pour les moines, les nonnes
et tous les membres de la Sangha"


On trouve des traces écrites concernant ce rituel dans des commentaires du Sutra Atanatiya datant du 6ème siècle avant Jésus Christ (!). Dans ce texte on trouve déja une description détaillée de comment et quand réciter le Sutra. Il est précisé dans ce texte qu'on doit commencer par réciter les Sutra Metta, Dhajagga et Ratana et que seulement si l'esprit n'a pas encore quitté les lieux, alors il convient de réciter le Sutra Atanatiya.
Le moine faisant cette récitation ne doit pas avoir mangé de viande, ni aucune préparation à base de farine. Il ne doit pas vivre près ou dans un cimetière (sinon les esprits auraient une occasion de revenir l'embêter plus tard). Il doit être escorté de son Temple au lieu de l'exorcisme par des gardes armés. On ne doit pas réciter ce Sutra en plein air,
et le récitant doit être protégé par des gardes armés durant le rituel.

Il est important que le récitant emplisse son esprit de pensées compatissantes pour le patient durant toute la durée du rituel.
Si le rituel est un echec, alors le patient doit être transporté près d'un Stupa
et un groupe de moine doit le renouveller.

Un nombre assez important de règles sont mentionnées avant de pratiquer ce rituel.
Par exemple le patient doit offrir un siège élevé à la personne faisant le rituel (le plus souvent c'est un moine, mais pas toujours, certains Ajarn Laïc peuvent pratiquer le rituel Suat Panyak car aucune règle ne stipule que seuls les moines peuvent le conduire),
le patient doit faire des offrandes de lumière et de fleurs au Stupa (dans le cas où le rituel est fait devant un Stupa). Si un groupe de moines fait ce rituel, ils devront au préalable réciter les stances du Khata Maha-mangala.

On doit demander que L'assemblée des déités des dix directions se rassemble et assiste les pratiquants durant la cérémonie. Dans le cas d'une personne possédée, on doit durant le rite lui demander son nom, elle devrait alors donner le nom de l'entité qui la possède (information qui peut se révéler utile pour déterminer la nature de cette entité).

A partir de ce moment, on doit parler à cette entité et lui dire que toutes les offrandes faites sont destinées à l'apaiser, que tous les mérites de cette pratique lui sont tranférées et que le Khata Maha-Mangala a été récité pour elle "comme cadeau" et qu'elle doit laisser le patient en paix "par respect pour la Sangha"

Si l'esprit refuse de partir, alors les déités des dix directions sont informées à haute voix de son obstination et du fait que cet esprit refuse de leur obéir et que le Sutra Ataniya sera récité pour faire la volonté du Bouddha (et de la Sangha).
Il convient de bien comprendre que seule cette partie du rituel est coercitive envers l'esprit, tout ce qui précède fait appel entièrement a la bonne volonté de cette entité. Pour avoir questionné plusieurs moines se livrant au rituel Suat Panyak , il semble que plus de 70% des entités font preuve de bonne volonté, mais que les 30% restant sont vraiment tenaces et que même avec plusieurs moines et des conditions rituelles parfaites il n'est pas toujours aisé de libérer le patient.

Il est interessant de constater que dans ce rituel on offre à l'esprit malin non des objets physiques (comme des fleurs, de l'encens ou de la nourriture, ce qui est le cas dans la plupart des autres formes de rituels d'exorcisme en Asie où l'on essaye d'acheter ainsi la bonne volonté de l'esprit), mais des "mérites" pour permettre à l'esprit d'obtenir une meilleure réincarnation (ou au minimum de moins souffrir de sa condition actuelle).

Quelques Temples en Thaïlande se livrent à ce rituel une fois par an (le plus souvent pour Magha Puja Day) et consacre à ce moment là de l'eau Nam Mön Suat Panyak,
ou beaucoup plus rarement l'huile médicinale Nam Man Suat Panyak.

Ces Temples réalisent ces substances sacrées pour permettre à des fidèles vivant dans des endroits où il n'y a ni Temple, ni moine, ni Ajarn, de pouvoir bénéficier
des bénédictions et du secour du rituel Suat Panyak

L'eau Nam Mön Suat Panyak peut être utlisée pour purifier un lieu, quand à l'huile c'est une très forte protection contre tout type d'entité, de fantôme, contre la Magie Noire et également pour purifier des lieux même très négatifs. Cette huile peut être utilisée en massage pour libérer une personne des effets d'une attaque Magique ou d'une posséssion.
Pour ce qui est de la Magie Noire, cette huile fonctionne en transferant a la victime assez de mérites pour annuler les effets du sort dont elle souffre.

Il est à noter qu'il ne s'agit pas d'une huile ordinaire bénie, mais d'un mélange de plantes médicinales (rares pour certaines) qui est consacré lors du rituel.
Même sans aucune bénédiction, se serait une fort bonne huile de massage thérapeutique.

Pour que cette huile concentre un maximum de mérites, il est précisé dans le rituel que tous les ingrédients doivent avoir été offerts par des disciples du Temple (le Temple ne peut même pas acheter les contenants et dépend de la générosité des disciples pour obtenir des bouteilles!)



Groupe de moines Thai récitant les stances du Sutra Atanatiya

Quelques images du Wat Klong Toey Nae
Ce temple produit l'huile sacrée Nam Man Suat Panyak une fois par an


L'arche d'entrée du Temple


Le Jardin des Lersi


Cadeau d'un artiste local, les lampadaires du Temple sont très originaux!


Grande statue du Bouddha en bronze


Etrange marionnette "divinatoire" en forme de squelette!

 


Autel de Phra Rahu


Le Wat Klong Toey Nae est l'unique Temple en Thaïlande qui propose des crémations pour les animaux de compagnie. Ici les petits cercueils multicolores utilisés pour les chats et les chiens

Petite vidéo montrant les fours crématoires pour animaux du Wat Klong Toey Nae  



Pour voir l'huile Nam Man Suat Panyak cliquez ici

 
 
Top of page