Accueil
Passer commande
Facebook F.A.Q. Liens Contact  
 
 
Recherchez sur le site

A LIRE: Code de provenance des objets

Tibet & Himalaya

Biographies de Maîtres & leurs amulettesAmulettes Tibétaines Aides à la Méditation Malas Tibétains Encens Antiquité et Divers Armes et objets rituelsMoulins à prières Rudraksha Cristal de roche:
Pendules et bijoux rituels
Dzi & Yeux magiques Shiva Lingam Turquoises Tibétaines Statues Bouddhistes Stupas & Reliquaires Thangkas Ventes au profit de
Sonam Norbu
Textes et articles divers

Thaïlande & Cambodge
Comment commander ?
Collection d'amulettes
Reliques Bouddhistes
Photos de voyages
Divination Tibétaine
 



english version
English version

Le Très Vénérable LP Sodh

Phra candasaro

A ce moment de sa vie Phra Candasaro décidat qu'il était temps pour lui de devenir un moine errant et d'aller méditer dans la solitude. Il alla alors demander à sa tante de Bangkok de lui faire l'aumone d'une ombrelle de moine pour pouvoir dormir dessous (NDT: ce type d'ombrelle supporte une moustiquaire et est vitale pour toute personne qui dort dans la jungle, sinon le risque d'etre piqué par les moustiques et d'attraper diverses maladies mortelles est grand. ce type d'ombrelle protège aussi de la pluie et des rayons du soleil).

Il refusa de recevoir cette ombrelle de qui que ce soit d'autre pour que le bon Karma de cette offrande aille à sa tante, ce en remerciement de sa bonté dans sa jeunesse.

moine sous son ombrelle

Moine en méditation sous son ombrelle

moine tudong

Image ancienne d'un moine errant

jeune moine partant en retraite tudong

La tradition des retraites Tudong est toujour bien vivante de nos jours

Phra Candasaro parti donc sur les routes et revint après quelque temps, il fit alors cadeau de l'ombrelle à un autre moine. Plus tard il partit de nouveau sur les routes et se fit offrir une autre ombrelle par la meme tante. Il marchat alors jusqu'a son village d'origine et s'installa dans les ruines d'un vieux Temple. Pendant qu'il était là, il vit des jeunes hommes laisser leurs buffles brouter dans les alentours du vieux Temple. Il leur dit de ne pas faire ceci par respect, mais ils refusèrent d'obéir. Phra Candasaro leur ordonnat alors de creuser le sol, ce qu'ils firent. Ils découvrierent alors de nombreuses anciennes statues du Bouddha et gagnant ainsi leur respect et celui de la population locale.

A cette époque il était déja moine depuis 11 ans. Il avais arreté ses cours de Pali car il avait atteint son objectif qui était de pouvoir lire les textes anciens courament. Il résolut de consacrer son temps à la pratique de Vipassana et s'installat au Wat Bangkuvieng pour pouvoir aussi enseigner dans ce Temple. En effet le Supérieur de ce Temple avais fourni de nombreux textes à LP Sodh dans le passé et LP Sodh désirait enseigner dans son Temple en remerciement de cette aide précieuse.

A la saison des pluies, Phra Candasaro se rappela que la raison qui l'avai fait devenir un Moine était la recherche de la vérité ultime, mais maintenant, après avoir été moine pendant 12 ans déja, cette vérité et l'Eveil que le Bouddha avait expérimenté, il en était toujours aussi loin. Il était temps pour lui de se consacrer une fois pour toute à la méditation.

Lp Sodh

Avec cet résolution, le soir de la pleine lune de septembre, il se rendit seul dans le Temple pour y méditer. Il priat tout d'abord le Bouddha de lui accorder son aide et sa lumière et de lui accorder si ce n'est l'Eveil complet, au moins un aperçu de l'Eveil.

Il se prépara alors à méditer dans la posture habituelle, déterminé à ne pas se relever avant d'avoir attient l'Eveil. Cependant il se rappelat que le Temple était infesté de fourmis et pris une bouteille de pétrole, pensant tracer autour de lui un cercle avec le pétrole pour éviter que les fourmis le dérange dans sa pratique méditative. Au moment de commencer à tracer le cercle, il se rappelat son voeux, et eu honte d'etre déja occupé à penser aux fourmis au lieu de méditer. Il reposa la bouteille sans tracer de cercle et se mit à méditer.

méditation

Il méditat durant de longues heures, solitaire dans le silence, et c'est cette nuit la qu'il fit le premier pas sur le chemin emprunté avant lui par le Bouddha et obtint son premier aperçu de l'Eveil.

Cependant ce qu'il avais découvert était déconcertant, en effet pour atteindre à ce Dharma profond, il avais du faire descendre toute ses perceptions, pensés et souvenir au niveau de son diaphragme, et à ce moment un eclair d'Eveil se produisai, puis disparaisai, puis revenai. L'Eveil et la vérité ultime était situé précisement à cet endroit. Si on ne se concentrai pas totalement sur ce point, dans le vide de la boule de lumière qui s'y trouvai, alors rien ne se passai.

Phra Candasaro fut perturbé par cette découverte, et eu peur que ce fut une simple illusion qui se dissiperai si il y pensan de manière discursive. Il résolut donc de pratiquer cette méditation de nouveau pour en tester la validité. Il eut alors une vision de lui-meme au Wat Bang Phra, le temple où il avait étudié à l'age de 11 ans, et fut emplit de la certitude que dans ce Temple se trouvait au moins un disciple qui serai pret pour recevoir son enseignement et en faire l'expérience.

A partir de ce jour il vint méditer ainsi chaque soir durant un mois, et chaque soir sa pratique devenai plus profonde. Puis, après avoir fait ses aurevoir au Supérieur de son Temple, il parti au Wat Bang Phra bien décidé à enseigner à tout moine voulant apprendre. Après seulement 4 mois, 3 moines de ce Temple avaient atteint un degré de vision élevé, ainsi que 4 disciples Laics! Phra Candasaro parti alors au Wat Song Pinong avec un de ces moines.

Au Wat Song Pinong, un autre moine parvint à un degré de réalisation.

LP Sodh

Alors qu'il était moine depuis 13 ans, il se rendit au Wat Pratusarn où il restat 4 mois, à cet endroit de nombreux disciples laic lui demandèrent d'enseigner au public et ses sermons avaient beaucoup de succès; a tel point qu'il dut quitter ce Temple pour éviter que le Supérieur ne fut jaloux de lui et ne lui crée des ennuis.

il retournat au Wat Song Pinong et pris 4 moines avec lui pour retourner à Bangkok au Wat Boddhi et leur faire étidier le Pali.

A ce moment le Wat Paknam, dont LP Sodh allai devenir le Supérieur était alors un Temple vieux de 500 ans dans un état d'abandon assez avancé, situé sur le bord de la rivière Chao-Paya.

La discipline parmis les rares moines était très laxiste, a cause de la mort du précédent Supérieur et de l'absence d'une école où étudier.

LP Sodh fut envoyé dans ce Temple par ses supérieurs, avec pour instruction de n'en pas revenir ou partir ailleur à moins que la terre ne tremble (c'était en fait une façon de se débarrasser de lui car il commencai à agacer sa hiérarchie)

A peine arrivé LP Sodh établit une nouvelle règle: Les moines ne devaient à aucun moment rester sans rien faire, il devaient soi méditer soi étudier les écritures Sacrées. Cette nouvelle règle le rendit rapidement impopulaire, non seulement chez les moines mais parmis les laics du voisinage (NDT : ces laics sont des proches des moines et n'apprécient pas de voir un "tyran" créer des ennuis à quelqun de leur famille). Assez vite certains laics firent courrir diverses rumeurs sur LP Sodh en espérant ainsi s'en débarrasser.

Les choses se détèriorérent à un tel point que une nuit un groupe de 8 hommes ivres vint au Temple dans le but de se débarrasser de LP Sodh alors que celui-ci était comme à son habitude en méditation dans le Temple. Un de ses moines voyant ceci tenta de les retenir, et Lp Sodh entendant le bruit à l'extérieur sortit et dit à son moine :

"Nous les moines, nous ne devons jamais nous battre ou nous enfuir, c'est là la seule façon de toujours etre vainqueur"

Entendant ceci et voyant que désormais de nombreux témoins étaient présents, le groupe d'hommes ivres s'enfuit dans la nuit.

Phra Candasaro

Ces obstacles ne décourageai pas LP sodh, il les considérai comme des occasion d'accumuler des mérites et de perfectionner ses qualités. Et malgré tout son enseignement commencai à se répandre, meme si il devai désormais partager son temps entre l'administration du Temple, l'enseignement et la méditation Vipassana.

Le Patriarche Suprème de Thailande (qui était un ancien Maittre de LP Sodh) entendit parler de LP Sodh, de sa pratique et de son enseignement, il le convocat et lui dit :

"Ne soit pas fou mon vieux! Ne sais tu pas que de nos jour il n'y a plus de Saint Eveillés dans le monde? Tu ferai mieux d'etre sérieux, de faire comme tout le monde et de nous aider à administrer la Sangha au lieu de jouer au Bouddha et de pratiquer sans cesse Vipassana!

LP Sodh savai que son ancien Maitre voulai son bien, mais le Dharma qu'il avai découvert état profond, et il était normal qu'une personne ne l'ayant pas expérimenté n'ai pas foi en lui. Il écouta donc son ancien Maitre avec respect...et retourna pratiquer Vipassana.

A partir de ce moment il fut vraiment très mal vu du Patriache Supreme, mais quelque temps après celui-ci tombat malade et LP Sodh envoya un de ses disciple le soigner en lui apprenant ses techniques méditative. C'est seulement à ce moment (pour sauver sa vie) que le Patriarche Supreme prit le temps de lire les enseignements de LP Sodh sur la méditation Dharmakaya que certains disciples laics de LP Sodh avaient rassemblé et publié. Il se mit à pratiquer et reçu les conseils de LP Sodh lui-meme.

Le résulat fut que le Patriarche Suprème fut guéri et commença a croire LP Sodh et devint meme un de ses fervent disciples, et décida peu de temps après de faire le necessaire pour que LP Sodh puisse désormais ordonner des moines.

wat paknam

Le Très Vénérable LP Sodh était désormais célèbre, non seulement pour son enseignement mais aussi pour ses pouvoirs de guérisseur. Il suffisai en effet de lui adresser une lettre en donnant son nom, son age et en décrivant sa maladie pour que LP Sodh soi capable de guérir la maladie à distance sans jamais rien demander en échange.

A son arrivé au Wat Pakanm, il y avai en tout 13 moines et novices ainsi que quelques nonnes, mais leur nombre augmenta rapidement quand le Temple devint connu comme une bonne école. En 1939 l'institut pour l'Etude du Pali y fut construit grace au travail acharné de LP Sodh. Jusqu'a nos jours plus e milles moines & nonnes y viennent chaque jours pour étudier, non seulement de Wat Pakanm mais aussi d'autres Temples!

L'enseignement de LP Sodh se répandit dans le pays et sur les centaines de milliers de personne qui le mirent en pratique, quelques milliers obtinrent la réalisation du Dharmakaya.

En plus de son activité publique, le Très Vénrable LP Sodh organisa pour les moines une équipe de méditation qui pratiquai 24 h sur 24 et 7 jours sur 7 dans son Temple, ainsi qu'une équipe similaire de nonnes dans une pièce séparée. Il leur dit de travailler dur à atteindre le Dharmakaya, et que ensuite il leur enseignerai pendant encore 20 ans et que meme à la fin de ces 20 ans il n'aurai pas vu la fin de ce qu'il y avait à découvrir par la pratique de la méditation.

amulette wat paknam

Amulette de la première série produite par LP Sodh

En 1950 LP Sodh créat sa première série d'amulettes qui était destinées à etre données en cadeau aux donateurs pour son projet d'institut de la langue Pali. Les moines de son Temple étaient assez inquiet car ce projet allait couter très cher et le Temple n'avai pas l'argent. Cependant LP Sodh leur dit de ne pas s'inquiéter, de faire leur devoir de moines (qui consistait a étudier ou a méditer) et que lui de son coté ferai son devoir (trouver l'argent pour le projet). Il leur dit que de toute façon le Bouddha était avec lui et qu'il lui fournirai tout l'argent nécessaire pour finaliser ce projet couteux.

Il fit sa première série d'amulettes et comme par miracle des milliers de personnes vinrent au Temple pour faire des donations pour l'institut de la langue Pali. Chaque donateur recevait 1 amulette, et ce quel que soit le montant de son don. Un pauvre qui offrai 25 baht recevait la meme amulette qu'un millionnaire qui offrai des dizaines de milliers de baht! Le Patriarche Suprème lui dit alors qu'il serai bon de donner au moins 10 amulettes au millionaire car il avait donné beaucoup d'argent. La réponse de LP Sodh fut assez incroyable :" Tu ne connais rien, cette amulette a une valeur incalculable, elle vaut plus que la plus grosse somme d'argent, celui qui la recoit ne manquera jamais de rien"

LP Sodh était très strict et faisait en sorte de ne jamais donner une seconde amulette à qui que ce soit. A tel point que quand le Patriarche Suprème donnat son amulette à un jeune garçon, LP Sodh refusa de lui en donner une seconde malgré ses demandes!

wat paknam amulet

Amulette de la 3ème série produite par LP Sodh

Le Très Vénérable LP Sodh avait bénis ses amulettes durant une retraite de 3 mois, en ayant demandé à tout les Bouddha de toute les époques de venir et de déverser leurs pouvoirs dans ces amulettes. Il dit que les Bouddha ayant béni ces amulettes non-stop pendant 3 mois, elles étaient sans nul doute les amulettes les plus sacrées et puissantes jamais crées.

Les amulettes portant l'image du Bouddha crée par LP Sodh sont utilisable pendant la méditation Visha Dhammakaya, il convient alors de visualiser ce Bouddha au centre de son corps en récitant continuellement Samma Arahang en se concentrant sur le centre de cette image, à un moment le Bouddha de cette amulette deviendra un Bouddha de cristal, il vous faudra alors vous concentrer sur le centre de ce Bouddha de cristal pour faire apparaitre le Bouddha rayonnant. Il faut alors, tout en respirant très doucement prier humblement le Bouddha d'exaucer vos voeux.

A moins d'etre un spécialiste millionnaire, il est de nos jours impossible d'obtenir les amulettes originales de LP Sodh, cependant le Wat Paknam et quelques autres Temples en fabriquent encore en suivant à la lettre la technique de LP Sodh et ces amulettes récentes sont reconnuent comme éfficaces.

Pour lire la suite cliquez ici

 
 
 
Top of page