Accueil
Passer commande
Facebook F.A.Q. Liens Contact  
 
 
Recherchez sur le site

A LIRE: Code de provenance des objets

Tibet & Himalaya

Biographies de Maîtres & leurs amulettesAmulettes Tibétaines Aides à la Méditation Malas Tibétains Encens Antiquité et Divers Armes et objets rituelsMoulins à prières Rudraksha Cristal de roche:
Pendules et bijoux rituels
Dzi & Yeux magiques Shiva Lingam Turquoises Tibétaines Statues Bouddhistes Stupas & Reliquaires Thangkas Ventes au profit de
Sonam Norbu
Textes et articles divers

Thaïlande & Cambodge
Comment commander ?
Collection d'amulettes
Reliques Bouddhistes
Photos de voyages
Divination Tibétaine
 



english version
English version

Sa Sainteté Somdej Phra Sangharaj


Pour voir directement les amulettes de Sa Sainteté Somdej Phra Sangharaja
Cliquez ici


Sa Sainteté Somdej Phra Sangharaj est né le 3 octobre 1913 dans la province de kanchanaburi
Son nom laïc était Charoen Gajavatra. Le jeune Charoen a grandi dans un village où les habitants étaient particulièrement pieux. Son père Noï Gajavatra est mort à 38 ans et a laissé derrière lui 3 fils - Charoen, Chamnian et Samut- qui furent élevés par leur mère Kimnoï.
Un des jeux favori du jeune Charoen durant son enfance était de se déguiser en moine et de donner des "sermons" à sa famille.

Charoen était un bon élève, mais de santé très précaire avec des crises régulières.
A l'occasion d'une de ces crises, sa maman fit le souhait que son fils puisse se remmettre pour pouvoir devenir plus tard un moine.

sangharaja
A l'âge de 14 ans, Charoen pris les voeux de novice au Wat Devasangaram (Wat Nua)
de Kanchanaburi. Dès la fin de sa première année, le jeune novice donne déja des sermons sous la direction de son Maître le Vénérable LP Dee.
Un an plus tard, le novice Charoen est accepté comme étudiant par le Très Vénérable Somdej Phra Vajirananavong (Abbé du Wat Bawon Niwet, Bangkok), il finit le cursus de base de moine ainsi que celui d'études du Pali. Le hasard a voulu que 16 ans plus tard (en 1945),
Somdej Phra Vajirananavong deviendra le 13ème Somdej Phra Sangharaj.

sangharaja
En 1933, à l'âge de 21 ans, le jeune novice Charoen prend les voeux de moine dans sa province de Kanchanaburi et reçoit le nom Suwatano. Quelques mois plus tard il également des voeux complémentaires dans l'ordre Dhammayukti sous la direction de son Maître Somdej Phra Vajirananavong. Etant très sérieux et studieux, il monte assez vite dans la hiérarchie Bouddhiste et devient le secrétaire particulier du Patriarche Suprême dès 1946.


En 1956, alors qu'il n'a que 43 ans, lui est confiée la tâche la plus importante qui puisse être donnée à un moine Thaï : il devient Phra Sobhaganabhorn, le précepteur du Roi de Thaïlande durant sa période monastique.
En 1978 il sera également le mentor du fil du jeune prince Maha Vajiralongkorn.


Cinq ans plus tard il est nommé Abbé du Wat Bawon Niwet reçoit le titre de Phra Sasanasobohn et devient le Supérieur de l'ordre Dhammayukti en Thaïlande.
Il reçut en 1972 du Roi le titre rarissime de Somdej Phra Nyanasamvara - un titre qui n'avait plus été donné depuis 150 ans! - qui était réservé aux moines ayant montré des capacités exceptionnelles dans la méditation Vipassana

sangharaja
En 1989 enfin, il est désigné comme Patriarche Suprême de Thaïlande.
Il contribua énormément a l'étude et à la propagation du Dharma, non seulement au Wat Bawon Niwet (où des cours de Dharma sont offerts gracieusement aux étrangers)
mais également au Wat Yanasangwararam (province de Chonburi) où l'on enseigne et pratique les enseignements de méditation de la lignée des moines de forêt.
Sa Sainteté a sponsorisé de nombreuses campagnes pour construire des écoles, hopitaux et Temples dans des régions rurales. Il fit également construire de nombreux Temples dans des pays étrangers. Il publia de nombreux ouvrages et ses enseignements ont été compilés et largement distribués.

Sa gentillesse et sa compassion était célèbres, souvent le matin après avoir fait sa ronde pour recevoir sa nourriture des fidèles, il offrait spontanément une partie de ce qu'il avait reçu a des novices (qui souvent sont ignorés par les fidèles et ne recoivent que fort peu d'aumônes).

Il observait strictement la règle des moines Théravada de ne jamais toucher d'argent,
et souvent redonnait l'argent qu'on lui donnait en plaisantant que lui aussi voulait accumuler des mérites pour le bien des êtres!


Bien que n'étant pas un "moine magicien", son temple produisait assez régulièrement sous sa direction des séries d'amulettes très recherchées des collectionneurs. Malheureusement de nombreux vendeurs (sur Eb*y par exemple) proposent un peu tout et surtout n'importe quoi comme étant des "amulettes bénies par Sa Sainteté Sangharaja...par exemple si vous voyez une amulette Phra Kling année 2484 (1941) bénie par Sa Sainteté Somdej Phra Sangharaj pour 40 dollars, dites vous bien qu'il y a exactement ZERO chance qu'elle soit authentique
(une telle amulette couterai des milliers d'euro!)

De manière traditionnelle Sa Sainteté était amené a bénir un bon nombre d'objets pour des fidèles (par exemple du fertilisant destiné à un projet de reforestation sponsorisé par le Roi) mais il était strictement impossible a de simples fidèles de l'approcher (j'en sais quelque chose pour avoir essayé plusieurs fois, en vain...)

Sa Sainteté était également a même d'avoir accès a toutes les reliques des Temples de Thaïlande, c'est d'ailleurs à sa grande bienveillance que l'Union Bouddhiste de France doit d'avoir reçu en 2009 de la Thaïlande des reliques du Bouddha historique.
Ces reliques sont conservées à la Grande Pagode de vincenne


Sa Sainteté travailla dur a sa tâche jusqu'en 1999 où âgé de 86 ans sa santé s'est fortement détériorée et l'a empêché de participer au conseil de la Sangha.


Depuis 2002 il résidait et était traité au Chulalongkorn hospital, l'année suivante le Très Vénérable Somdej Phra Buddhacharya (Phra Kiaw Upaseno), Abbé du Wat Po Kao Thong
(Temple de la Montagne d'or) est désigné comme régent et représentant officiel de la Sangha.
Celui ci est décédé en aout 2013 et le Très Vénérable Somdej Phra Maha Ratchamangkhlachan (Abbé du Wat Paknam) a pris sa place.

sangharaja
Sa Sainteté Somdej Phra Sangharaj fut opéré pour une infection bactérienne le 14 octobre 2013, il nous a quitté des suites d'une septicémie le 24 octobre 2013 à 7h30. Sa Sainteté était âgé de 100 ans et était hospitalisé depuis le 20 février 2002. Il a été le Patriarche Suprême de la Sangha Thaïlandaise pendant 24 années et avait également été élu comme Suprême Patriarche mondial par des authorités religieuses de 32 pays durant un concile au Japon.


Sa Sainteté le Dalaï Lama, Sa Sainteté Somdej Phra Sangharaj et le Venerable Dr. Kyushu Enshinjoh (Président du congrès Bouddhiste Mondial) en 1998


Sa Sainteté Somdej Phra Sangharaj et Sa Sainteté le Dalaï Lama étaient très proches, au point que le Dalaï Lama avait surnommé Sa Sainteté Somdej Phra Sangharaj "Mon grand frère"


Sa Sainteté Somdej Phra Sangharaj encouragait le dialogue entre les religions et a souvent reçu des délégations étrangères, par exemple ici venant du Vatican


Photo prise par votre webmaster lors de la cérémonie d'offrande d'eau
pour les funérailles de Sa Sainteté Somdej Phra Sangharaj en 2013


Petite vidéo tournée par votre webmaster au Wat Bawon
le lendemain du décès de Sa Sainteté Somdej Phra Sangharaj
 

phra puthabat
Les empreintes Phra Puthabat taillées dans de l'ardoise au Temple de Sa Sainteté.
Détail amusant, pour faire des voeux les fidèles déposent des pièces et essayent de les faire tenir debout sur la tranche.


Pour voir les amulettes de Sa Sainteté Somdej Phra Sangharaja
Cliquez ici



 
 
Top of page