Accueil
Passer commande
Facebook F.A.Q. Liens Contact  
 
 
Recherchez sur le site

A LIRE: Code de provenance des objets

Tibet & Himalaya

Biographies de Maîtres & leurs amulettesAmulettes Tibétaines Aides à la Méditation Malas Tibétains Encens Antiquité et Divers Objets & armes rituelsMoulins à prières Rudraksha Cristal de roche:
Pendules et bijoux rituels
Dzi & Yeux magiques Shiva Lingam Turquoises Tibétaines Statues Bouddhistes Stupas & Reliquaires Thangkas Ventes au profit de
Sonam Norbu
Textes et articles divers

Thaïlande & Cambodge
Comment commander ?
Collection d'amulettes
Reliques Bouddhistes
Photos de voyages
Divination Tibétaine
 

Page copy protected against web site content infringement by Copyscape 

english version
English version

Le Vénérable Ajarn Deng



Pour voir directement les amulettes et objets Magiques par Ajarn Deng cliquez ici


Le Vénérable Ajarn Deng est né en 1954 à Pathum Thani, c'est un Maître renommé en Magie et tatouage sacré Sak Yant. Il est l'héritier d'une lignée familiale de Magiciens, par exemple son père a été le disciple du Très Vénérable LP Suk Guésaroh (Ajarn Deng est à ma connaissance le seul Maître vivant en mesure de prouver un lien direct avec le Très Vénérable LP Suk).
Une courte présentation du Très Vénérable LP Suk est en bas de cette page.

De nombreux Temples font régulièrement appel à Ajarn Deng lors de leurs cérémonies de bénédiction d'amulettes. Par exemple le Wat Sakaï (le Temple du Très Vénérable LP Dooh!),
le Wat Kasatha ou encore le Wat Klang.

Le cahier de cour du père du Vénérable Ajarn Deng  


Les parents de Ajarn Deng


Dans la collection privée d'Ajarn Deng, une huile consacrée par le Très Vénérable LP Suk


Ajarn Deng enfant en compagnie de son père

Ajarn Deng moine
Ajarn Deng durant sa période monastique

Ajarn deng
Dans sa jeunesse Ajarn Deng a été militaire, et plus tard avocat,
mais a aucun moment il n'a cessé d'étudier la Magie avec son père et divers Maîtres.
Vers la quarantaine il a décidé de devenir un Ajarn "à plein temps".



Contrairement à de nombreux Maîtres contemporains, Ajarn Deng ne dépend pas de ses activités d'Ajarn pour entretenir sa famille. Il est un éleveur d'oiseaux chanteurs renommé!

Ce que j'ai beaucoup apprécié avec Ajarn Deng, c'est que bien qu'étant un Maître renommé,
il est facile d'approche et sans prétention. Il traite ses disciples comme des amis et non comme des clients ce qui est rare. Il faut bien dire que ses disciples le lui rendent bien et que l'ambiance dans son Samnat est très familliale, avec tout le monde venant spontanément donner un coup de main quand c'est nécessaire.


Ajarn Deng est plus ou moins en guerre avec un tatoueur "superstar" de Pathum Thani
Il l'accuse (avec raison!!!) de faire payer à ses visiteurs des prix exorbitants.
J'en sais quelque chose pour avoir moi même été rendre visite à cet Ajarn superstar et m'être fait demander plus de 600 € pour un tatouage minuscule (j'ai refusé de payer un tel prix et suis parti)


Du coup Ajarn Deng fait exprès de faire les mêmes tatouages que "le tatoueur des star",
mais à des prix volontairement très bas.
Je l'ai même vu tatouer un visiteur gratuitement "juste pour agacer Ajarn X "


Tatouages Sak Yant par Ajarn Deng




Après que je lui ai rendu visite à plusieurs reprises et avoir jugé que j'étais digne de confiance, Ajarn Deng a accepté de me confier certaines de ses amulettes et de consacrer divers objets spécialement pour Magiedubouddha.com
(vous ne trouverez ces objets nulle part ailleurs)

Les amulettes d'Ajarn Deng sont variées et recherchées, mais on ne les rencontre que très rarement sur les marchés car Ajarn Deng ne travaille avec aucun revendeur pro
(il les qualifie de "mafia aux amulettes").


Masques de Lersi chez Ajarn Deng


Vasque à eau bénie Nam Mön chez Ajarn Deng


L'entrée du Samnat d'Ajarn Deng, (avec des cages à oiseaux partout)


Ajarn Deng a eu la gentillesse de me faire la surprise de tracer
un grand Pa Yant dont il m'a fait cadeau pour mon bureau


Sur un des murs du Samnat d'Ajarn Deng, les postures du Yoga des Lersi


Moi et Aurore avons assez rapidement sympathisé avec Ajarn Deng





Ajarn Deng nous a invité à participer à son Waï Kru de 2013

 

 



Arbre sacré et Autel devant chez Ajarn Deng


Le chien d'Ajarn Deng ressemble étrangement à un Furby (en plus sale!)




Dans un temple proche de chez Ajarn Deng, le Wat Mahin Sala, de grands morceaux de bois sacré, des crocodiles eux aussi sacrés et une curieuse statue de Lersi


Rencontre sur la route en allant chez Ajarn Deng :
ce camionneur semble être fan du bibendum michelin

Le Très Vénérable LP Suk Guéssaro


Le Très Vénérable LP Suk (1847 -1923)

Le Très Vénérable LP Suk est l'un des dix Maîtres les plus célèbres de Thaïlande.
Il est né dans la province de Chainat au sein d'une famille modeste de neuf enfants. A l'âge de 10 ans il a été "adopté" par son oncle et à 18 ans celui-ci lui a présenté une très jolie jeune fille. Les deux jeunes gens se sont assez rapidement mariés et ont eu un fils. Sept ans plus tard
(en 1872) âgé de 25 ans LP Suk prit les voeux de moine au Wat Po Bang Khan avec comme Maître le Vénérable Phrakru Chey Jantasiri. Il deumeura au Wat Po Bang Khan durant des années, étudiant la méditation, le Pali et les sciences occultes, puis décida de partir vivre la vie d'un moine errant Thudong (Phra Siwali) , vivant dans la jungle et étudiant auprès des Ermites qu'il rencontrait (que ce soit des moines Thudong comme lui, des Lersi ou des Ajarn Laïcs) .
Il accumula ainsi un très grand savoir Magique et devint le dépositaire de nombreuses lignées occultes et d'un grand nombre d'enchantements khata rares et puissants.
C'est a cette époque qu'il appris d'un Maître inconnu le sort de transformation qui devait le rendre célèbre.


Après quinze ans passés sur les routes, vivant dans la jungle et dans des grottes, LP Suk décida d'aller rendre visite à sa famille. Une fois sur place sa mère le reçu avec des larmes aux yeux, mais son père était déja mort depuis des années. Le Vénérable LP Suk s'installa dans la région et il découvrit un Temple en ruine nommé le Wat Uthong où il s'installa et qu'il entreprit de rénover.


Peu de temps après (en 1891), avec l'aide des habitants il fonda un second Temple qu'il nomma le Wat Paklong Makhantao dont il devint l'Abbé et où il vécut jusqu'a sa mort en 1923 (à l'âge de 76 ans). Dès les début de son séjour au Wat Paklong des histoires se mirent a circuler sur l'étendue de son savoir Esotérique et sur divers phénomènes incompréhensibles qui se produisaient dans les environs du Temple de LP Suk. Par exemple LP Suk avait interdit aux villageois de chasser autour de son Temple
(interdiction qui peut paraitre logique d'un point de vue Bouddhiste,
mais qui était surtout à l'époque très inhabituelle et mal percue par les habitants!).

Quelques chasseurs du voisinage tentèrent d'ignorer cet interdit, pour s'apercevoir que leurs armes refusaient de fonctionner normalement quand ils se trouvaient près du Temple :
les fusils ne fonctionnaient plus et les carreaux des arbalètes tombaient au sol de manière innofensive pour les animaux!


L'un des fils du Roi Rama IV devint un visiteur régulier du Temple de LP Suk et devint même son disciple en Magie. En une occasion, pour convaincre le jeune price de la réalité de ses pouvoirs Magiques, LP Suk transforma une feuille d'un texte de prière en....lapin!


Une anecdote célèbre raconte comment un groupe de marchands s'arrêta un jour pour camper près du Wat Paklong Makhantao et au moment de préparer à manger ce groupe s'aperçu qu'il n'avait pas prévu assez de viande. Des villageois (voulant leur faire une blague et sachant très bien qu'aucune arme ne pouvait fonctionner près du Temple) leur suggérèrent de chasser quelques pigeons pour leur repas. Les arbres près du Temple en étaient couverts.

Certains des marchands prirent leurs fusils, et furent très surpris de ne pouvoir les utiliser. Pensant avoir un problème du à de la poudre mouillée, il essayèrent d'utiliser des arbalètes (ce type d'arme était très commun à l'époque et est encore utilisé courament dans les campagnes Thaï). Hélas pour eux (et pour la plus grande hilarité des villageois venu assister au "spectacle"!) les carreaux sortaient des arbalètes et tombaient à leur pieds de manière ridicule. L'un des marchands, voyant que ce soir là il ne mangerai que du riz nature et en ayant assez de voir les villageois se moquer de lui, se mit très en colère et commença à insulter LP Suk (certains villageois avaient entre temps expliqués aux marchands la source de leurs déconvenue à la chasse), demandant en criant "Quel genre de moine stupide utilisait ses "pouvoirs" pour empêcher les gens de se nourrir?

C'est alors que LP Suk sorti de sa cellule (qui était située à l'autre bout du monastère, trop loin pour qu'il ai pu entendre les insultes du marchand) avec une demie coquille de noix de coco à la main. Il se dirigea vers l'endroit où les marchands avaient attachés leurs éléphants
(les éléphants étaient à l'époque le moyen de transport le plus commun)
et récita une formule magique en soufflant dans la noix de coco, puis la pointa sur les éléphants qui furent "réduit à la taille de mouches" (ou dans une autre version "changés en mouches").
Il placa ensuite la noix de coco sur les éléphants et les laissa ainsi.
Les marchands ne furent pas témoins de ceci.

Le lendemain matin au moment de partir les marchands ne trouvèrent plus leurs éléphants et allèrent se plaindre à LP Suk que leurs éléphants avaient été volés durant la nuit.
La réponse de LP Suk fut de leur enseigner de ne pas tuer les êtres vivants :
" Si vous tuez un être vivant, il souffre, sa douleur est comparable à la douleur que vous ressentez en ayant perdu vos éléphants"

Il leur conseilla de faire de bonnes actions et de ne plus faire le mal. Les marchands réalisèrent alors que ce moine était vraiment spécial et que leurs déconvenues de la veille était véritablement due aux pouvoirs magiques de LP Suk et non au hasard ou à de la poudre mouillée.

LP Suk leur dit de le suivre, il se rendi dans le champs où les éléphants avaient "disparu" et après avoir récité une prière, il souleva la noix de coco et les éléphants reprirent leur taille normale sous les yeux des marchands.


Takut et amulettes au Temple de LP Suk


Manuscrits magiques de LP Suk

La capacité de changer la taille apparente des objets était l'une des Magies spéciales au Très Vénérable LP Suk, il n'enseigna cet art qu'à un de ses disciples, qui hélas mourru la même année que lui sans avoir transmis ce savoir. Il semble évident que pour pouvoir pratiquer ce type de Magie le Maître doit avoir atteind un niveau de réalisation extrêmement avancé lui permettant de manipuler à volonté ce qui semble "réel" aux personnes ordinaires.


Poster montrant certaines des amulettes de LP Suk

Durant sa vie LP Suk produisi de nombreuses amulettes dont les effets miraculeux sont célèbres. Les amulettes réalisées par LP Suk sont de nos jours extrêmement rares et couteuses (plusieurs milliers d'euros par pièce minimum) et bien sur les faux inondent le marché. De nombreux Maîtres se réclament de la lignée de LP Suk, mais à ma connaissance aucun n'est en mesure de prouver un lien direct avec LP Suk comme le Vénérable Ajarn Deng.


Pour voir les amulettes et objets Magiques par Ajarn Deng cliquez ici


 
 
 
Top of page