Accueil
Passer commande
Facebook F.A.Q. Liens Contact  
 
 
Recherchez sur le site

A LIRE: Code de provenance des objets

Tibet & Himalaya

Biographies de Maîtres & leurs amulettesAmulettes Tibétaines Aides à la Méditation Malas Tibétains Encens Antiquité et Divers Objets & armes rituelsMoulins à prières Rudraksha Cristal de roche:
Pendules et bijoux rituels
Dzi & Yeux magiques Shiva Lingam Turquoises Tibétaines Statues Bouddhistes Stupas & Reliquaires Thangkas Ventes au profit de
Sonam Norbu
Textes et articles divers

Thaïlande & Cambodge
Comment commander ?
Collection d'amulettes
Reliques Bouddhistes
Photos de voyages
Divination Tibétaine
 

Page copy protected against web site content infringement by Copyscape 

english version
English version

Le Très Vénérable Chatral Rinpoché


Les textes de cette page ont été traduit en Français par le très ignorant Kunzang Namdjial à partir du travail du Vénérable Khenpo Tendzin Ozer traduit par Erik Pema Kunsang.
Le texte d'origine en anglais se trouve ici.


J'ai simplifié et raccourci la version originale du texte et encourage les anglophones
à aller lire le texte d'origine.

Une autre source précieuse d'informations sur la vie et l'oeuvre de Chatral Rinpoché a été
cette page du site Shabkar.org

Chatral Rimpotché
Kyabje Chatral Sangye Dorje Rinpoché (1913 -2015) était un des Grands Maîtres réalisés de la tradition Dzogchen. Il était un des tout dernier à avoir reçu toute son éducation religieuse au Tibet avant l'invasion Chinoise de 1959.

Il était le fils de Péma Dongdrub de la lignée de Mukpo Dong et de Sonam Tso de la famille Wakyung. Ses parents avaient une profonde dévotion pour les enseignements du Bouddha et les Lama. Ils prenaient grand soin des pauvres et montraient spontanément une grande Sagesse. Chatral Rinpoché est né dans l'année du Buffle d'eau femelle, le 10ème jour du 5ème mois (jour anniversaire de la manifestation terrible de Gourou Rinpoché sous la forme de Dordje Drollo).

Le jour suivant la naissance de Chatral Rinpoché, le Très Vénérable Nyima Gyaltsen eut une vision, ce Maître était la ré-incarnation du Grand Sage Indien Chandragomi, connu sous le nom de Asey Bigo Tulku et dont la capacité de clairvoyance et les pouvoirs miraculeux étaient célèbres.

Par exemple ce Maitre avait eu des visions de Padmasambhava, Avalokitésvara, Vajrapani
et de Tara, toutes ces déités lui ayant conférées enseignements et initiations.

Il eu le jour de la naissance de Chatral Rinpoché la vision d'une mule chargée de livres Sacrés venant vider son chargement dans la maison des parents de Chatral Rimpotché. Le jour suivant il se rendit joyeusement dans leur maison et après avoir raconté sa vision aux parents de Chatral Rinpoché, donna le nom de Trogyal Dordje (Roi Vajra des déitées Terribles)


Le Très Vénérable Chatral Rimpotché durant un rituel en 2005

Lien vers une belle photo haute résolution de Chatral Rimpotché

Dès son enfance le petit Chatral Rinpoché fit preuve des qualités d'un Boddhisatva, faisant toujour preuve de patience, de compassion mais aussi d'intelligence et de persévérance.

Il fut le disciple entre autre des Maîtres suivants :

- Nyima Gyaltsen Rinpoché (Asey Bigo Tulkou)
- Chokyi Lodro, réincarnation du Grand Jamyang Khyentsé
- Pema Drimey Rinpoché (Khongtrul Tulkou)
- Gyurmey Tenpa Namgyal Rinpoché
- Jigdral Chogkyi Langpo ( Mogtsa Tulkou)
- Jigmey Dechen Dorje Rinpoché (6ème Drimey Shingkyong Tulkou)
- Pema Trinley Gyatso Rinpoché (Chaktsa Tulkou)
- Chokyi Gyatso Rinpoché (Sitou Panchen)
- Le terton Jigdral Yeshe Dorje
- Tubten Chokyi Dorje Rinpoché (le 5ème Dzogchen Tulkou)
- Gyurmey Dorje Rinpoché (fils du Roi du Dharma Adzom Drukpa)
- Melong Dorje Rinpoché (Tokgo Tulkou)
- Pema Tendzin Rinpoché ( Dzamira Tulkou)
- Jowo Tashi Rabten Rinpoché (Grand maitre des Trésors de Tsophu)
- Orgyen Trinley Lingpa Rinpoché (Terton Apang)
- Terton Dungsey Dorje Dradul
- Ngawang Chokyi Drakpa Rinpoché (régent de Mindroling)
- Jampal Dewey Nyima Rinpoché
- Tubten Chogkyi Langpo Rinpoché (Drubwang Tulkou)
- Sangsang Ngedon Gyatso (Dungkar Tulku)
- Pema Namgyal (Dungsey Gar Long-Yang)
- Chokyi Dorje Rinpoché
- Gongri Rinpoché
- Mugsang Tulkou
- Orgyen Tenpel Rinpoché
- Khenpo Lekshey Jorden Dulwey De
- Nuden Khyentse Lodro Rinpoché
- Khenpo Norbu Wangyal
- Ngawang Norbu Rinpoché
- Khenpo Lodro
- Khenpo Drimey Özer
- Maitre Gelek Gyatso de Garwa
- Le Maitre de Nyungney Rinchen Dargye
- Lama Pema Silo de Abey
- Lama Karma Dondrub de Akyab
- Lama Chodrak de Hashur
- Lama Palden de Trakya
- Deshur Lama Tulkou
- Le célèbre Lama en retraite perpétuelle du Monastère de Dungkar
- Dewey Dorje Rinpoché (Sera Jetsun)
- Chonyi Zangmo Rinpoché (Shukseb Jetsun)

En tout il reçut les enseignements des Sutra et Tantra de plus de 100 Maîtres réalisés de la lignée des Anciens (Nygmapa) et fut reconnu comme un vrai Mahapandita.
Il étudia aussi avec la Dakini Sera Kandro.

Khenchen Ngawang Palzang
Il fut en particulier le disciple du Très Vénérable Khenchen Ngawang Palzang, émanation du Mahapandita Vimalamitra durant plus de 6 années.

chatral rimpotché
Chatral Rinpoché jeune

Commancant par les pratiques préliminaires du Ngondro et poursuivant à travers les différents stages de la pratique, il reçut un océan d'enseignements des Sutra, Tantra et instructions orales de ses Maîtres et fut au final tel un vase emplit du nectar de la connaissance. Il mit ces enseignements en pratique et atteint à la réalisation des enseignements profonds du Dzogchen. Il passa les quatre niveaux de vision et atteint un niveau de réalisation rare parmi les etres éveillés de ce monde.

 

chatral rimpotché
Durant toute sa vie le Très Vénérable Chatral Rinpoché a toujours montré un parfait détachement pour les biens matériels, vivant la vie simple d'un Yogi
et étant toujours content de son sort.

chatral rinpoché
Même une fois âgé Chatral Rinpoché voyagea toujours à pied, refusant de monter à cheval
et dormant le plus souvent sous une simple tente meme lorsque de riche donateurs insistaient pour l'inviter dans leur luxueuses maisons. Il s'est toujour occupé plus du bien des autres
que du sien propre et cache son immense savoir et sa profonde réalisation derrière
une apparence et un comportement discret.


Chatral Rinpoché meditant dans la solitude et sans artifices...

Il est en cela l'exemple parfait du Yogi qui cache ses qualités comme une lampe dans un vase.

Le Mahapandita Ngagah Rinpoché fut particulièrement bon envers Chatral Rinpoché,
le désignant comme son disciple unique et comme l'héritier de son enseignement alors que Chatral Rinpoché n'avait pas encore 20 ans. Il fut celui qui lui donna le titre de Chatral Sangye Dorje lui donna les instructions secrètes et fit de lui le régent de sa lignée, chargé de poursuivre sa lignée et de rechercher le temps venu son Tulkou.

L'agitation causée par cette nomination prestigieuse fut une source de distractions pour Chatral Rimpotché, qui partit alors faire une retraite solitaire de plusieurs années dans les montagnes.

Chatral Rimpotché a quitté le Tibet pour le Bouthan en 1958 et installa un centre de retraite au Sikkim l'année suivante. Il est le détenteur principal de trois des lignées de la tradition Nygmapa : Dudjom Tersar, Longchen Nyinthig and Sera Khandro. Il est le disciple principal et régent-vajra de Dudjom Rimpotché. Bien qu'il ne se soit jamais rendu en Occident sa renommée dans les cercles Bouddhistes a petit à petit grandi en Europe à partir du moment où le Père Thomas Merton le rencontra en 1968 et le décrivit comme : "L'homme le plus remarquable que j'aie jamais rencontré"

Il fut un des plus farouche opposant à la consommation de viande par les pratiquants du Bouddhisme Vajrayana et a déclaré :

"Si vous mangez de la viande cela va à l'encontre des voeux que l'on prend quand on prend refuge dans le Bouddha, le Dharma et la Sangha. Car quand on prend de la viande on doit prendre la vie d'un être sensible. J'ai donc renoncé à la viande"

"La viande, l'aliment impur, n'est pas permise si on a pris les 3 voeux : Voeu de libération individuelle, voeux de Bodhisattva ou voeu Tantrique. Le Bouddha a dit : "Je n'ai jamais approuvé, n'approuve pas et n'approuverai jamais la consommation de viande, mes disciples ne doivent pas en manger"


Chatral Rinpoché considère que devenir végétarien peut se faire graduellement,
un grand nombre de ses disciples ne mangent pas de viande, de poisson et d'oeuf
et ne boivent pas d'alcool.

Chatral Rinpoché sauve des milliers d'animaux d'une mort certaines régulièrement en utilisant l'argent des dons qui lui sont remis pour acheter des animaux sur les marchés et les relâcher,
il en a ainsi sauvé des millions au cours de sa longue vie.

Le rituel de libération des animaux

Il organise une cérémonie spéciale de lâcher de poissons à Calcutta chaque année.
Pour voir une vidéo de 30mn sur la cérémonie de 2002 cliquez ici

Texte de Chatral Rinpoché sur les bénéfices de la pratique de sauver des vies animales

Durant toute sa vie Chatral Rinpoché a montré un total détachement des trois poisons et a été un Maitre parfait pour tous les disciples venus recevoir ses enseignements. Il n'a jamais refusé son savoir et ses bénédictions à qui que ce soit et ce quel que soit l'endroit et l'origine du disciple. Il a toujours trouvé le mot juste, la bénédiction et l'enseignement adapté pour permettre à ses disciples de comprendre et pratiquer le Dharma.

Il a fait un usage sage et désintéressé des offrandes qui lui étaient offertes, les utilisant toujour pour aider les etres et pour fonder des Centres de méditation dans divers lieux Sacrés. Par ses dons il a aidé un très grand nombre de pratiquants à poursuivre leur méditation et à en obtenir les fruits.

Jatral rinpoche
Le Très Vénérable Terton Chimey Dordje fit une incroyable prophétie concernant les emplacements des très nombreux Temples que ferai bâtir Chatral Rinpoché.

Cette prophétie a été totalement réalisée par Chatral Rinpoché au cours de sa longue vie
et de ses innombrables voyages.

chatral rimpotché
Il y a quelques années les disciples de Chatral Rinpoché lui ont demandés de bien vouloir écrire une auto-biographie, voici le texte qu'il composat:

Ceci est la biographie qui montre les points cruciaux de moi-même, un charlatan ingénieux des temps modernes.

Puissent les Maitres et les trois joyaux nous regarder avec bonté.

A ce moment où moi, le vieux bonhomme ai bientôt atteint la fin de ma 87ème année et vais avoir 88 ans, de nombreuses personnes, qui me sont connues et inconnues m'ont encouragé a écrire une auto-biographie pour le bien de mes disciples. Mais, voyant ceci comme un obstacle à leur libération, je ne vois pas la nécessité d'une montagne de mots engageants.

Prenant pour principe que personne ne connaît mieux quelqu'un que lui-même, je laisse ce court testament en trois Syllabes comme conseil.

Les trois qualités de l'Ethique, de la Méditation et de la Vision.

Sans défaut et prouvées par la pure perception.

Comme de la mousse sèche, n'ayant pas été touchée par l'humidité de la fausse prétention.

J'ai brûlé dans le feu brillant, tel la lettre Ram

Une façade religieuse, le mélange du matérialisme et du Dharma

J'ai su avec certitude que ce n'était pas là l'ami d'une pratique fructueuse

J'ai donc rejeté les cendres de la déception et de l'insensibilité

Tel le vent au sommet de la montagne, tel la lettre Yam

Les dons fait pour les vivants et les morts, un obstacle à la liberté

Et l'arnaque de les recevoir, de les accumuler et de les investir dans des objets Sacrés

J'ai décidé de nettoyer tout cela avec le flot clair

de la renonciation et du détachement, tel la lettre Kham

Je veux qu'il soit bien clair que ces vers ont été composés par moi et sont le fruit de mon introspection personnelle et non un message des authentiques et sublimes êtres qui perçoivent la vérité du Dharma et qui satisfont spontanément les besoins des autres.

Plutôt que de mal me comprendre et de réagir avec une colère jalouse, gardez s'il vous plait votre coeur calme et serein.

Même si moi et les gens comme moi ne sommes pas au-dessus des êtres ordinaires, puisse ceci aider ceux qui causent la discorde dans la Shangha, ceux qui déforment les enseignements du Bouddha, ceux qui enflent jusqu'au ciel avec leur vanité, à comprendre la vérité de mes paroles et puisse chercher à devenir Sage, prudents et consciencieux.

Les conseils de pratique de Chatral Rinpoché

Namo gurubhyah !

Précieux maître d’une bonté inestimable, Pema Ledrel Tsal,
Restez tel l’ornement d’une couronne au-dessus de ma tête!

Accordez–nous vos bénédictions afin que nous puissions trouver, ici et maintenant, la liberté.

Hors des souffrances du samsara et de ses royaumes inférieurs!

Ecoutez bien, mes chers disciples vous qui êtes ici réunis,
Et dont les cœurs n’ont pas été abîmés, considérez cela.

Il y a une chance sur cent de trouver une existence humaine.
A présent que vous en avez trouvé une, si vous échouez dans la pratique du sublime Dharma, Comment pourrez-vous vraisemblablement espérer trouver une telle opportunité à nouveau ?


C’est pourquoi il est déterminant que vous tiriez profit de votre situation.
Concevant votre corps tel un serviteur ou une chose vous transportant.


Ne lui permettez pas de rester dans l’oisiveté, ne serait-ce qu’un seul instant.

Utilisez-le bien, encouragez votre corps, parole et esprit à la vertu.

Vous pourriez passer votre vie entière à rechercher uniquement nourriture et vêtements.


Avec grand effort et sans considération pour la souffrance ou les actes nuisibles.


Mais lorsque vous mourez vous ne pourrez emporter la moindre chose.

Considérez bien cela!


Les habits et les aumônes nécessaires pour vous maintenir en vie sont tout ce dont vous avez besoin.


Vous pourriez déguster le repas le plus excellent fait de viande délicieuse et d’alcool, mais tout se changera en quelque chose d’impur dés le matin suivant.


Et il n’y a rien de plus que cela dans le Samsara!

Sachez donc vous satisfaire de nourritures ordinaires et de simples
vêtements,.


Et soyez un perdant lorsqu’il s’agit de nourriture, d’habits et de conversation.

Si vous ne réfléchissez pas à la mort et à l’impermanence,
Il n’y aura aucun moyen de pratiquer le Dharma avec pureté.


La pratique restera une envie, une de celles constamment remise à plus tard,
Et vous pourrez ressentir du regret le jour où la mort arrivera, pourtant à cet instant il sera trop tard !

Il n’y a pas de réel bonheur dans aucune des six classes,
Toutefois si nous considérons les souffrances des trois royaumes inférieurs,
Alors, si nous sentons bouleversés juste en entendant parler d’eux.


De quelle façon vous débrouillerez-vous quand vous les expérimenterez
directement ?


Même le bonheur et les plaisirs des trois royaumes inférieurs
Sont tels de l’excellente nourriture arrosée de poison.


Agréable de prime abord, mais à long terme une cause de destruction.

Toutes ces expériences de plaisir et de douleur,
Ne sont provoquées par personne d’autre que vous-même.


Elles sont produites par vos propres actions, bonnes ou mauvaises.
Une fois que vous le savez, il est essentiel d’agir en conséquence,
Sans confondre ce qui doit être adopté ou abandonné.

Il est de loin préférable d’éliminer vos doutes et vos idées fausses.
En vous fiant aux instructions d'un seul maître qualifié.


Plutôt que de recevoir de nombreux enseignements différents et ne jamais les suivre en profondeur.

Vous pourriez rester dans un endroit solitaire, physiquement isolé du monde


Mais en fait ne pas parvenir à laisser de côté les préoccupations ordinaires,

Et, avec attachement et aversion, chercher à défaire vos ennemis en servant les intérêts de vos amis.


Et vous impliquer dans toute sorte de projets et d’affaires financières.
Pourtant il ne saurait être rien de plus néfaste que tout cela.

Si votre esprit manque de la richesse d’être satisfait,
Vous penserez que vous avez besoin de toute sorte de choses inutiles.


Et finirez encore plus mal qu’une personne ordinaire,
Parce que vous ne réaliserez pas la moindre séance de pratique.
Alors faîtes que votre esprit soit libre de tout besoin.

La richesse, le succès et le statut social sont des voies pour attirer les ennemis et les démons.


Limitez-vous uniquement à quelques activités et entreprenez-les avec diligence.


En ne permettant pas à votre esprit de s’agiter et d’être sans repos,
Installez-vous confortablement sur le siège dans votre cabane de retraite,
C’est le moyen le plus sûr de gagner les richesses d’un pratiquant du Dharma.

Vous pourriez rester cloîtré dans une retraite austère pendant des mois voire des années.


Pourtant si vous ne parvenez pas à faire un quelconque progrès concernant l’état de votre esprit,


Plus tard, lorsque vous raconterez aux autres ce que vous avez fait pendant tout ce temps,


Ne serez-vous pas juste en train de vous vanter de toutes les épreuves et
privations?


Et toutes leurs éloges et connaissances vous rendront uniquement fier.



Supporter les mauvais traitements de nos ennemis se révèle la meilleure forme d’austérité,


Mais ceux qui détestent la critique et qui sont attachés aux compliments,
Qui se donnent tant de mal pour découvrir toutes les fautes des autres,
En n’étant pas capables d’être leur propre garde contre le flot de leur pensées,


Et qui sans cesse se montrent irritables et s’emportent facilement.


Sont certains de causer les ruptures de samayas de tous leurs partenaires.


Alors fiez-vous constamment à l’attention, la vigilance et la conscience.



Peu importe où vous restez, que ce soit un endroit affairé ou une retraite
solitaire, les seules choses qu’il vous faut vaincre ce sont les cinq poisons de l’esprit.


Ainsi que vos propres réels ennemis, les huit préoccupations mondaines.

Rien de plus!


Que ce soit en les évitant, en les transformant, en les prenant comme chemin ou en examinant leur véritable essence.


Quelle que soit la méthode la plus adaptée à votre propre capacité.

Il n’y a pas meilleur signe d’accomplissement qu’un esprit discipliné,
C’est la véritable victoire pour l’authentique guerrier qui ne porte pas d’arme.


Lorsque vous pratiquez les enseignements des Sutra et des Tantra.

La Bodhichitta altruiste de l’aspiration et de l’application est fondamentale.


Parce qu’elle se trouve à la racine du Mahayana.
Simplement la posséder est suffisant, mais sans elle, tout est perdu!

Ces quelques conseils ont été prononcés dans le bosquet caché de Padma,
dans le lieu dénommé Kunzang Chöling,
au sein de l’hermitage supérieur, dans une clairière,


Par le vieux mendiant Sangye Dorje.

Puisse ceci bénéficier à tous les êtres!

Courte vidéo de Chatral Rinpoché  

Suite à diverses affaires concernant de pseudo-Lama et marchand d'amulettes sans vergogne se prétendant ses disciples et abusant de la crédulité et surtout de la générosité des Taiwanais. Ici un exemple d'escroc vendant des amulettes Mahakala presque 1000 dollars pièce en utilisant l'image et la renommée de Chatral Rinpoché!

Le Très Vénérable Chatral Rinpoché a fait paraître cet avis:

dorje drollo
Chatral Rinpoché représenté en Dorje Dröllo

Mendroup
Mendroup par Chatral Rimpotché
(collection privée du webmaster)


Pour voir les amulettes de Chatral Rinpoché cliquez ici

 
 
Top of page